cache information close 

Le Mexique assure qu’il ne paiera pas pour un mur à sa frontière

Mexico — Le secrétaire au Trésor du Mexique, Luis Videgaray, a assuré que son pays ne paierait jamais pour le mur que souhaite ériger à la frontière américaine le candidat républicain Donald Trump.

Le gouvernement mexicain a réagi pour la première fois, mercredi soir, à la proposition de M. Trump. Le milliardaire a l’intention de construire un mur entre le Mexique et les États-Unis pour contrer l’immigration illégale — et ce serait au gouvernement mexicain de régler la facture, selon lui.

La proposition du candidat républicain a suscité une pluie de critiques au Mexique, mais le gouvernement lui-même avait éludé la question jusqu’à maintenant.

Mardi, un représentant du bureau du président mexicain Enrique Pena Nieto, avait déclaré que le gouvernement ne se prêterait pas à des joutes verbales avec les candidats américains.

M. Videgaray a affirmé que la construction d’un mur était une « très mauvaise idée », basée sur « l’ignorance », qui ne respecterait pas « l’esprit de l’intégration nord-américaine ».

Les anciens présidents mexicains Vicente Fox et Diego Calderon avaient déjà ridiculisé l’idée de M. Trump, le comparant même à Adolf Hitler.