Le séisme au Chili a fait 11 morts, mais aurait pu être bien plus dévastateur

Photo: Martin Bernetti Agence France-Presse

Au moins 11 personnes ont perdu la vie dans le puissant séisme ayant frappé le Chili mercredi soir, selon le plus récent bilan des autorités rendu public jeudi. Le tremblement de terre, qui s’est produit peu avant 20 h mercredi soir, a duré environ trois minutes. Le séisme et l’alerte au tsunami qui a suivi ont entraîné l’évacuation d’un million de personnes. La secousse de magnitude 8,3 était si puissante qu’elle a été ressentie à travers l’Amérique du Sud, notamment à Buenos Aires, en Argentine, de l’autre côté du continent, de même qu’au Pérou et au Brésil. On ne rapporte toutefois pas de victime à l’extérieur du Chili. Il s’agit du pire tremblement de terre à frapper le Chili depuis la secousse de magnitude 8,8 en 2010. Ce séisme et le tsunami qui avait suivi avaient tué plus de 500 personnes et détruit quelque 220 000 bâtiments dans le centre du pays, anéantissant une partie de la ville de Concepcion. Les mesures adoptées par les autorités chiliennes depuis cinq ans pourraient avoir contribué à minimiser les pertes de vie cette fois-ci.

À voir en vidéo