Quatre policiers tués en moins de 24 heures à Rio

Rio de Janeiro — Le week-end a été marqué par des violences à Rio de Janeiro : quatre policiers sont morts en moins de 24 heures et six ont été blessés par balles. Un policier du bataillon créé pour assurer la sécurité pendant la visite du pape en 2013, la Coupe du monde (2014) et pour les Jeux olympiques de 2016 notamment, a été tué dimanche après-midi de sept balles au cours d’un braquage sur une plage de la zone ouest, selon la police. Moins de 24 heures avant, un inspecteur de la police civile avait été tué dans la Baixada Fluminense, la banlieue nord et violente de Rio. Peu après, un policier a été tué à Niteroi, ville qui jouxte Rio, au retour d’un défilé des écoles de samba. Un autre policier est mort en service lors d’une fusillade avec des assaillants dans une boulangerie de Nova Iguaçu (banlieue nord). Six autres policiers ont été blessés par balle dans divers incidents dans les zones nord et ouest de la ville. Par ailleurs, samedi, le corps d’un agent municipal a été retrouvé sans vie dans une benne de camion à ordures dans la favela de Rocinha, la plus grande de Rio.