Colombie - Les FARC décrètent un cessez-le-feu unilatéral de trente jours

La Havane — La guérilla colombienne des FARC, qui mène des pourparlers de paix depuis plus d’un an avec le gouvernement de Juan Manuel Santos, a annoncé dimanche qu’elle décrétait un cessez-le-feu unilatéral de 30jours à partir du 15 décembre.

 

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont ajouté qu’elles comptaient sur le gouvernement pour faire de même, mais le président Santos a toujours refusé de relâcher la pression militaire sur la rébellion avant la signature d’un éventuel accord de paix.

 

« De manière unilatérale, nous ordonnons à toutes nos unités […] de cesser le feu et les hostilités pendant 30 jours », a annoncé un communiqué de la rébellion rendu public à La Havane, où les FARC mènent des pourparlers de paix avec une délégation de Bogotá depuis novembre 2012.

 

Toutefois, « dans le même temps, nous ordonnons à [nos troupes de] rester en alerte face à toute opération ennemie, à laquelle il devra être répondu sans délai », a ajouté ce texte lu par le commandant guérillero Pablo Catatumbo à la fin d’un nouveau cycle de négociations dans la capitale cubaine.

 

Les FARC, qui n’ont pas exposé les motivations de ce geste, ont aussi affirmé qu’elles « entretiennent l’espoir que le gouvernement réponde à [ce] geste en suspendant ses opérations ».

À voir en vidéo