Haïti - Plus de 1000 morts violentes depuis un an

Au moins 1041 personnes dont 23 policiers ont été tuées en Haïti au cours des 12 derniers mois, un bilan en nette augmentation par rapport à l’année précédente, selon le rapport annuel d’une organisation haïtienne de défense des droits de la personne.


« En 2012-2013, au moins 1041 personnes sont mortes par balles, par armes blanches, par lapidation ou par lynchage », selon le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), dont le rapport couvre la période allant de mai 2012 à mai 2013.


En 2011-2012, 785 personnes avaient été tuées dont 714 par balles.


Dans son son rapport publié mardi, l’ONG affiliée à la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), dresse un état des lieux de la sécurité et de la situation environnementale, judiciaire et politique du pays.


L’organisation précise que sur les 1041 victimes, 1016 personnes ont été tuées dans la capitale Port-au-Prince.


L’organisation dénombre 72 enlèvements sur la période étudiée, en particulier des jeunes enfants à Port-au-Prince.


Elle a aussi répertorié 972 agressions sexuelles, en majorité sur des femmes, des fillettes et des jeunes garçons. Le réseau fait par ailleurs état de la condamnation de 55 délinquants sexuels par la justice.


Par ailleurs, il a décompté au 30 avril 2013 10 163 détenus, parmi lesquels 72 % sont en attente d’être jugés. Elle dénonce « les conditions inhumaines et dégradantes » auxquelles il sont exposés.

À voir en vidéo