Violences à Rio

Quelque 250 policiers appuyés de blindés de la marine ont occupé mardi la favela de la banlieue nord de Rio de Janeiro où les corps de six jeunes ont été retrouvés criblés de balles et lacérés de coups de couteau lundi. La direction de la police a précisé dans un communiqué que l’occupation visait à expulser les trafiquants de drogue et serait permanente dans la favela de Chatuba (municipalité de Mesquita, région métropolitaine de Rio). Cette occupation prépare le terrain à l’installation d’un bataillon permanent de 112 policiers dans la favela, comme cela a déjà été fait dans d’autres communautés.