En bref - Piñera au plus bas

Santiago — La popularité du président chilien, Sebastian Piñera, est au plus bas, à 31 %, 15 mois après son arrivée au pouvoir, notamment en raison des manifestations massives d'étudiants auxquelles il doit faire face.

Selon un dernier sondage de l'institut Adimark publié hier, la cote de Sebastian Piñera, président d'un pays minier présenté comme un modèle économique en Amérique latine, a chuté de 5 points en juin. Et il fait l'objet d'un rejet record de la part de la population, à 60 %. La popularité de Piñera était montée en flèche après le sauvetage de 33 mineurs. Mais depuis, il s'est trouvé confronté à plusieurs mouvements de protestation.