Jean Claude Duvalier est de retour en Haïti après 25 ans d'exil

L'ancien dictateur Jean-Claude «Bébé Doc» Duvalier est rentré en Haïti, aujourd'hui, à la suite de près de 25 ans d'exil. Étonnant, ce retour survient alors que le pays fait face à une crise politique et que les efforts faits à la suite du dévastateur séisme du 12 janvier 2010 tardent à porter fruit.

Vêtu d'un complet de couleur sombre et d'une cravate, Duvalier est arrivé à l'aéroport de Port-au-Prince à bord d'un appareil d'Air France. Il y a été accueilli par des partisans qui lui ont donné l'accolade.
 
Calme, il a été escorté jusqu'à un bureau des services d'immigration et il ne s'est pas immédiatement adressé aux nombreux journalistes qui l'attendaient.
 
Les Haïtiens avaient dansé dans les rues pour célébrer le renversement de Duvalier, en 1986, et son départ en exil en France. La plupart d'entre eux espéraient qu'il avait quitté Haïti à tout jamais, fermant un sombre chapitre de l'histoire du pays, fait de répression et de terreur, qui avait commencé alors que son père, François «Papa Doc» Duvalier, était au pouvoir.
 
Relance politique

Toutefois, des loyalistes ont fait campagne afin d'obtenir le retour de Duvalier en Haïti, mettant sur pied une fondation pour améliorer l'image de l'ex-dictateur et relancer son parti politique, dans l'espoir qu'il puisse un jour reprendre le pouvoir, cette fois dans un cadre démocratique.
 
Les Duvalier ont torturé et tué des opposants politiques, régnant dans un climat de terreur et de répression maintenu par les Tontons macoutes de leur police secrète.
 
À l'automne 2007, le président haïtien René Préval avait affirmé à des journalistes que Jean-Claude Duvalier pourrait rentrer en Haïti, mais qu'en cas de retour, il devrait faire face à la justice pour la mort de milliers de personnes et le vol de millions de dollars.
 
La même année, Duvalier était intervenu sur les ondes haïtiennes afin de demander pardon au peuple haïtien pour les erreurs commises pendant son règne.
 
Le dictateur a régné de 1971 à 1986, avant d'être chassé par une révolte populaire.
 
Surnommé «Bébé Doc» parce qu'il a succédé à son père, François, alias «Papa Doc», il est maintenant âgé de 59 ans.
 
La nouvelle de son départ de France a d'abord été annoncée par une source diplomatique à Paris.

6 commentaires
  • Gebe Tremblay - Inscrit 16 janvier 2011 22 h 49

    Le message est clair:

    Acceptez le dictateur des USA et tout ira bien.

  • pakal - Inscrit 17 janvier 2011 00 h 20

    Au nom des sans voix!

    Surpris et étonné! Le peuple haitien en avait déjà assez sur les bras...en plus d'avoir volé son peuple de 100 millions de $$$ des oeuvres sociales et de jouir d'une retraite dorée sur la Côte d'Azur sur le dos des touts petits qui n'avaient rien à manger et sur le "sang" de nombreux assassinats des objecteurs de conscience à son régime, le bouffon a le culot de dire qu'il revient pour aider...

    Je me souviens Je me souviens...quel culot ! Qu'on le jette en prison avec la racaille et les sbires de son époque c'est tout ce que le bébé mérite! Qu'il commence à rembourser l'argent qu'il a volé à son peuple et qu'on le renvoit. Le peuple haitien a le droit de vivre loin de la bêtise...Sans morale et sans intelligence le ti-bébé... en espérant et souhaitant une expulsion de l'indésirable au plus vite. Si la misère et la pauvreté sont l'apanage de ce digne peuple, l'opportunisme et la dictature a pour nom Jean-Claude et François. Au nom du père et du fils...mais absolument pas dans l'Esprit du duvaliérisme. Haiti et son peuple en paient encore le prix après toutes ces année.

    Vade retro satana! De retourner à la case départ non merci! Va voir ailleurs si j'y suis...dehors dehors dehors le cafard et amène ta clique! J'ai plein de tes frères et soeurs qui ont du te fuir. Tu es la honte de ton pays : débarasse la planète profiteur de mes deux... va rejoindre la fosse commune de tes semblables tu as l'âme sale...tu as assez volé volé volé et fait souffrir ton peuple. Dégage Haiti a assez donné aux politiciens de ton espèce!

    Délivrez-nous du mal Seigneur!

    pakal

  • Danielle Drolet - Inscrit 17 janvier 2011 02 h 13

    La Perle convoitée...

    ...Le séisme du 12/01/2010...
    ...Les inondations et le coléra...
    ...Voici la gangrenne... Duvalier!!!

    Pourquoi ai-je l'intuition que Duvalier revient pour se remplir les poches et dominer, quand le pays est dans le chaos et qu'il y a un potentiel de milliards de l'étranger?

    Pourquoi ai-je l'impression que les quelques familles qui "ASSERVICENT"le peuple Haïtien détournant de façon chronique l'aide de l'extérieur a leur bénifices "Preuve d'impunité, RETOUR DUVALIER"

    Pourquoi ai-je dans mon fort intérieur l'envie de dire; je ne vois pas comment Haïti deviendrait un peuple mature et autonome, s'il ne saisi pas cette ULTIME CHANCE. Ça fait perdre confiance en la pertinance d'aide."IL FAUT SORTIR MAINTENANT DE L'ALLIÉNATION"

    Pourquoi ai-je la désagréable impression que tel un être qui est sous l'emprise de son torsionnaire et en est dépendant, cette Perle est prise ,encore dans le cercle"dégénérateur"dont elle est esclave.

    Pourquoi suis-je encore exédé de constater que de l'aide extérieur"BIEN CHOISI ET D'ÉSINTÉRESSÉ DE RETOUR FINANCIER OU RELIGIEUX"qui pourrait vraiment faire la différence,est encore entravé par un paradoxe.

    Au pays coupable et complice de Duvalier,il y a une limite a L'INHUMANITÉ.Vous êtes un DÉSONNEUR sans excuse,une HONTE.

    Un enfant de 19 ans élevé dans la politique corruptive,faible a l'école qui a fait ses preuves comme dictateur et meurtrier,serait la solution?
    Il revient après sa déchéance de 25 ans a dilapider le SANG ET LE TRAVAIL(tous les millions$)extorqué a son peuple.Non il ne revient pas par altruisme.

    Haïtie tu mérite d'être ce que tu es "UNE PERLE DE CULTURE",
    pas un OBJET d'extortion, ni d'exploitation,ni de viol physique et encore moin(comme il se prépare)un "VIOL D'INTÉGRITÉ".
    Surtout tu mérites une douce évolution en simplicité, fierté, noblesse, collaboration saine(le temps de redémarrer dans le respect de ton identité mais avec des bases compétantes vers une pérénité) e

  • Trobadorem - Inscrit 17 janvier 2011 08 h 12

    "Les dictateurs exigent toujours d'être reçus avec les horreurs dues à leur sang." Bruno Masure

    A voir une telle insolance par un homme dont le butin volé aux mains des haitiens, s'est volatilisé après 25 ans de faste en France...on comprend, que l'inculte personnage est venu se refaire une beauté à même la chair des haitiens...

    G. Tremblay a probablement raison, les États (dés)Unies sont de retour sur la terre haitienne...

    Je suis heureux d'apprendre que les planètes sont enlignées (parait-il) pour une terre où femmes et hommes de bonne volonté pourront vivre (retourner) enfin l'abondance qui leur était initialement destinée sous les régimes comme ceux de Duvalier.

  • Jude-Jean - Abonné 17 janvier 2011 09 h 19

    La malédiction

    Il ne faut pas croire que la malédiction s'abat sur Haïti Monsieur Laferrière ?
    Vraiment ?

    André Hamel