En bref - Haïti: 2500 morts du choléra

Washington — L'épidémie de choléra en Haïti a fait plus de 2500 morts depuis son apparition à la mi-octobre et près de 115 000 cas ont été recensés, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé haïtien consulté hier par l'AFP.

Au total, 2535 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie, qui ne montre pas de signes de ralentissement, et 114 497 personnes ont contracté la maladie, selon un bilan arrêté au 14 décembre. Le département de l'Artibonite, où s'est déclarée l'épidémie, reste le plus touché, avec 807 morts, tandis que la capitale, Port-au-Prince, où vivent dans des conditions très précaires de nombreux sinistrés du séisme de janvier, déplore 235 morts. Selon l'Organisation panaméricaine de la santé, il pourrait y avoir jusqu'à 400 000 cas de choléra au cours des douze prochains mois, dont la moitié au cours des seuls trois prochains mois. Ces nouveaux chiffres sont publiés alors que les Haïtiens attendent la publication des résultats définitifs du premier tour des élections présidentielle et législatives tenu le 28 novembre dernier. Ceux-ci étaient attendus aujourd'hui, mais l'Organisation des États américains a annoncé vendredi avoir demandé au président haïtien, René Préval, que les résultats ne soient pas publiés avant la fin du recomptage des voix effectué sous son autorité.