Le Chili et l'Argentine lancent une force de maintien de la paix

Santa Cruz — Le Chili et l'Argentine ont officiellement lancé hier une force binationale de maintien de paix, qui devrait être opérationnelle en 2012 si elle est entérinée comme prévu par l'ONU en décembre.

Les ministres de la Défense du Chili, Jaime Ravinet, et de l'Argentine, Nilda Garré, ont signé l'accord portant naissance de la Force de paix binationale de la Croix du Sud, une unité de déploiement rapide sous commandement unique, intégrée au système des forces de réserves des Nations unies. «Nous parachevons un cycle de cinq ans qui voit les deux pays, en un geste unique de confiance mutuelle et d'intégration, former ensemble une brigade pour travailler pour la paix sous l'égide des Nations unies, avec un commandement et une doctrine uniques», a commenté Ravinet.

Le protocole d'accord, communiqué hier, a été signé la veille par les deux ministres en marge de la 9e conférence des ministres de la Défense des Amériques, qui se déroule depuis lundi à Santa Cruz, dans l'est de la Bolivie.

Le document «ratifie que le Force binationale, pleinement formée et équipée, est en position d'être présentée aux Nations unies pour sa reconnaissance officielle, espérée courant décembre». La force Croix du Sud consacrera 2011 à son entraînement et devrait être complètement opérationnelle en 2012, selon le ministère chilien. À terme, d'autres pays de la région pourront l'incorporer.

Le Chili et l'Argentine comptent ainsi ensemble plus de 1200 hommes au sein de la Mission de stabilisation en Haïti (MINUSTAH).