En bref - Retrait nicaraguayen?

Managua — Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a annoncé qu'il envisageait «sérieusement» le retrait de son pays de l'Organisation des États américains (OEA), dont la médiation s'est soldée par un «échec» dans le conflit frontalier qui l'oppose au Costa Rica.

«Nous avons été témoins d'un échec de l'OEA» qui a «tué la possibilité d'un dialogue dans condition», et «dès lors je me demande s'il y a du sens à y rester», a déclaré Ortega. L'OEA a exhorté vendredi les deux pays à retirer leurs effectifs militaires et policiers de la zone frontalière, théâtre de tensions ces derniers jours, et à rétablir immédiatement un dialogue bilatéral.