République dominicaine - Le scrutin est marqué par la violence

Saint-Domingue — Au moins cinq personnes sont mortes et treize ont été blessées dimanche en République dominicaine au cours d'un scrutin législatif dont les premiers résultats donnent une victoire écrasante au parti du président sortant Leonel Fernandez.

Selon la presse locale, les personnes décédées sont tous des hommes et ont été tués par balles dans des affrontements entre le Parti de la Libération dominicaine (PLD, libéral) au pouvoir, et le Parti révolutionnaire dominicain (PRD, social-démocrate, opposition).

Selon les premiers résultats officiels, le PLD a raflé 28 à 29 sièges sur 32 au Sénat. Les résultats pour la Chambre des députés ne sont pas encore connus. Lors de la législature précédente, le PLD détenait

75 % des sièges au Sénat et 54 % à la chambre basse.

Six millions de Dominicains étaient appelés à élire dimanche les sénateurs, les députés et les maires de leur pays qui jouxte Haïti. Le tribunal électoral et les observateurs de l'Organisation des États américains (OEA) ont constaté des incidents violents dans plusieurs endroits du pays. Le président Leonel Fernandez a regretté ces incidents. «Nous regrettons profondément ces faits violents», a-t-il dit.