Le Chili secoué trois nouvelles fois

Concepción, Chili — Trois répliques sismiques, dont une de magnitude 6,6, ont secoué hier le Centre-Sud du Chili. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé à la solidarité internationale, six jours après le séisme et le tsunami qui auraient fait plus de 800 morts.

Trois secousses de magnitude 6,2, de 6,6 puis de 6,0 en l'espace de deux heures et demie ont réveillé à 6h20 les habitants et semé un début de panique à Concepción, la deuxième ville en importance du pays, sinistrée après la catastrophe du 27 février.

Les répliques n'ont provoqué ni «victimes ni dégâts», a rassuré le Bureau national des urgences (ONEMI). Mais des journalistes de l'AFP ont vu des bâtiments endommagés s'effondrer complètement à Concepción.

Les secousses se sont produites quelques heures avant l'arrivée à Santiago du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. M. Ban, en visite pour deux jours, a appelé la communauté internationale à manifester «une générosité aussi grande» envers le Chili que «l'extraordinaire générosité» dont ce pays avait fait preuve en janvier envers Haïti, frappé par un séisme ayant fait plus de 225 000 morts. Le Chili avait été l'un des tout premiers pays à envoyer des secouristes sur l'île caribéenne.

L'ONU, a annoncé M. Ban, va octroyer 10 millions de dollars d'aide d'urgence au Chili, via un transfert de son Fonds de réponse d'urgence aux catastrophes. La présidente sortante Michelle Bachelet a indiqué que 35 pays avaient déjà répondu à des demandes d'aide spécifique du Chili.

Sur place hier, un téléthon d'artistes et de sportifs chiliens tentait de récolter environ 30 millions de dollars pour les 2 millions de sinistrés.

Un concert-bénéfice aura aussi lieu à Montréal le 10 mars prochain. Du Nord au Sud: tous unis pour le Chili, animé par Benoit Gagnon et Pénélope McQuade, remettra les dons à la Croix-Rouge canadienne.