En bref - Chili: Bachelet a sous-évalué l'étendue des dégâts

Le Chili aura besoin de prêts internationaux et de trois à quatre années pour se reconstruire après le séisme du 27 janvier, estime la présidente sortante Michelle Bachelet. Elle espère obtenir l'appui de la Banque mondiale, entre autres, après avoir cru que le pays pourrait financer lui-même la reconstruction.

Une erreur, avoue la présidente, qui dit avoir sous-estimé l'étendue des dégâts. Le bilan le plus récent fait état de 802 morts et de centaines de disparus. La recherche de survivants fait peu à peu place à la distribution d'aide et le trafic aérien revient tranquillement à la normale.