Malouines - L'ONU appelée à la rescousse

New York — Le ministre argentin des Affaires étrangères a demandé hier au chef de l'ONU d'intercéder auprès de la Grande-Bretagne pour qu'elle s'abstienne de nouveaux «actes unilatéraux» aux Malouines.

Le ministre argentin a précisé avoir aussi demandé à M. Ban de faire valoir à Londres «la nécessité de se conformer aux exigences de diverses résolutions de l'Assemblée générale [de l'ONU] et de sa Commission de décolonisation, ainsi que la nécessité de s'asseoir à la table des négociations avec l'Argentine sur le conflit de souveraineté à propos des îles».