Bellerive: changer l'image d'Haïti

Plus tôt dans la journée d’hier, le premier ministre d’Haïti, Jean-Max Bellerive, avait rencontré le maire Gérald Tremblay.
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Plus tôt dans la journée d’hier, le premier ministre d’Haïti, Jean-Max Bellerive, avait rencontré le maire Gérald Tremblay.

De passage à Montréal, le nouveau premier ministre d'Haïti, Jean-Max Bellerive, a livré hier soir un discours aussi improvisé que candide sur l'état de son pays.

«Haïti n'a pas de problèmes fondamentaux autres que les Haïtiens eux-mêmes», a-t-il lancé devant un parterre bondé en bonne partie de compatriotes, qui n'ont pas manqué de réagir. «Il faut rétablir la confiance, sans quoi rien ne peut être fait», malgré toute l'aide internationale que reçoit son pays.

M. Bellerive était l'invité du Conseil des relations internationales de Montréal. Il avait rencontré, plus tôt en journée, le maire de Montréal, Gérald Tremblay.

En tournée au Canada cette semaine pour tenter notamment d'attirer les investisseurs en Haïti, M. Bellerive a indiqué hier soir que la priorité pour son pays restait la création d'emplois, ce qui ne peut être fait sans les Haïtiens eux-mêmes. «Il faut convaincre les nationaux pour que les internationaux investissent», a-t-il affirmé.

L'ancien ministre de la Planification et de la Coopération interne a d'ailleurs salué l'apport québécois qui, avec l'aide de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), permet à la diaspora haïtienne, souvent issue de la classe moyenne, de contribuer à l'essor de sa mère patrie.

Selon le premier ministre, la situation s'améliore depuis quatre ans en Haïti, mais il reconnaît du même souffle que «tout ce qui sort d'Haïti a mauvaise réputation» en raison des problèmes rencontrés par le passé. «Ma vraie mission est de changer l'image d'Haïti», a-t-il ajouté.

Haïti est le deuxième pays récipiendaire de l'aide canadienne après l'Afghanistan. L'ACDI lui verse 555 millions sur cinq ans, une période qui arrivera à échéance en 2011.

À voir en vidéo