Accord militaire américano-colombien

Bogotá — La Colombie et les États-Unis ont signé hier un accord militaire permettant à l'armée américaine de faire usage d'au moins sept bases en Colombie, dont l'annonce a déjà suscité une crise régionale et d'importantes réserves dans le pays.

Le texte, destiné selon Washington et Bogotá à renforcer leur coopération en matière de lutte antidrogue et antiguérilla, n'a jamais été divulgué. En vigueur pendant dix ans, l'accord permettra à l'armée américaine de faire usage d'au moins sept bases en Colombie, pays comptant des frontières avec le Venezuela, l'Équateur, le Brésil, le Pérou et Panama.