En bref - L'Uruguay, pionnier en Amérique latine

Montevideo — Le Sénat uruguayen a donné hier son feu vert définitif à l'adoption par les couples homosexuels, une première dans cette région plutôt conservatrice, où ce petit pays de 3,4 millions d'habitants ne cesse de jouer les pionniers en matière de moeurs.

Cette réforme est décriée par l'Église catholique. «Notre position est que l'adoption doit se faire dans le cadre d'une famille, avec un couple formé d'un homme et d'une femme», a déclaré l'évêque Pablo Galimbertti. Avant l'Uruguay, seule une poignée de pays dans le monde ont déjà autorisé les couples homosexuels à adopter des enfants.

À voir en vidéo