En bref - Chávez traite Obama d'ignorant

Caracas — Le président du Venezuela Hugo Chávez a vivement critiqué son homologue américain Barack Obama, qualifié de «pauvre ignorant», et écarté un prochain retour de son ambassadeur à Washington.

Chef de file de la gauche radicale en Amérique latine, M. Chávez a reproché au président des États-Unis de l'avoir accusé d'»exporter le terrorisme», mais il n'a précisé dans quelles circonstances ce dernier aurait prononcé ces paroles. «Maintenant tu viens m'accuser d'exporter le terrorisme? Le moins qu'on pourrait dire, c'est "pauvre ignorant"! Il devrait étudier davantage pour connaître la réalité latino-américaine», a déclaré le chef d'État vénézuélien au cours de son programme télévisé Allô Président. Proche allié du leader cubain Fidel Castro, M. Chávez, qui avait entretenu des relations exécrables, avec l'administration de l'ancien président américain George W. Bush, avait jusqu'ici adopté un ton plus modéré à l'égard de son successeur.

À voir en vidéo