En bref - Argentine : rencontre au sommet

Buenos Aires — Les principales fédérations agricoles argentines, qui considèrent que leurs produits sont surtaxés, et le gouvernement argentin ont entamé des négociations hier après une grève de cinq jours de la mise en vente des produits agricoles.

«Pour le gouvernement et les agriculteurs, il s'agit quasiment de la dernière occasion de trouver une issue pour sortir le secteur agricole [de la crise]», a déclaré Hugo Biolcatti, un des dirigeants de Mesa de Enlace, le groupe de fédérations qui représentent quelque 250 000 agriculteurs argentins, dans ce pays considéré comme l'un des greniers à grains du monde, et engagé dans ce bras de fer avec le gouvernement. La grève entamée vendredi s'est achevée hier, à l'heure d'un rendez-vous fixé entre les fédérations et le gouvernement.

À voir en vidéo