Attentat à Bogotá - Les FARC sont soupçonnées, Uribe promet des représailles

Bogotá — À la suite de l'explosion d'une bombe mardi soir dans un quartier huppé du nord de Bogotá, le gouvernement colombien a promis mercredi d'intensifier ses actions contre le chef militaire des FARC, Jorge Briceno .

La police et les services de secours ont bouclé la zone où a explosé la charge de cinq kg, près d'un vidéo-club de la chaîne Blockbuster et d'un restaurant haut de gamme. «Nous n'avons toujours pas d'indication probante sur les auteurs de ce lâche attentat, mais tout incrimine les FARC», a déclaré le ministre de la Défense, Juan Manuel Santos.

Le président Alvaro Uribe, qui a lancé une vaste offensive contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie, a quant à lui établi un lien avec un réseau d'extorsion de fonds des FARC et il a ordonné la création d'une unité spécialisée pour lutter contre le racket.

De nombreux crimes crapuleux ainsi que des attentats du type de celui de mardi ont été imputés aux FARC. Un vidéo-club Blockbuster avait déjà été visé l'année dernière.

Les actes de guérilla se sont raréfiés à Bogotá. Les FARC, jadis une puissante armée contrôlant d'importantes parties du pays, ont été repoussées dans les zones reculées de la jungle et ont subi récemment une vague de désertions.

L'attaque s'est produite alors qu'un processus est en cours pour la libération de six otages de la guérilla, trois policiers, un militaire, un ancien gouverneur et un ex-député. Les FARC se sont engagées dans un communiqué diffusé le 21 décembre à libérer ces hommes sans contrepartie.

Piedad Cordoba, sénatrice du Parti libéral (opposition) désignée pour servir d'intermédiaire, a annoncé hier que les premières libérations interviendraient dimanche prochain dans le cadre d'un processus en «trois étapes».

Le ministre de la Défense a assuré mercredi que l'attentat de Bogota n'affecterait pas ce processus mené avec le soutien du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et du Brésil qui fournira des hélicoptères.

À voir en vidéo