En bref - Evo Morales mis à mort?

Caracas — Le président vénézuélien Hugo Chavez a affirmé hier qu'il existait un projet d'assassinat de son homologue bolivien Evo Morales.

Selon lui, ses ennemis veulent l'éliminer en raison de sa victoire probable au référendum de janvier 2009 sur une nouvelle Constitution. «Evo m'a téléphoné ce matin et m'a dit qu'un projet d'assassinat avait été découvert», a déclaré le président vénézuélien au cours de son allocution radiodiffusée dominicale Allo président. Comme les ennemis de M. Morales «ne peuvent rien contre lui» sur le plan politique, ils veulent s'en débarrasser en «l'assassinant», a affirmé M. Chavez. Le président Chavez a dénoncé à plusieurs reprises des projets d'assassinat, affirmant déjà l'année dernière qu'il existait un complot pour tenter s'assassiner M. Morales, un de ses principaux alliés en Amérique du Sud.

À voir en vidéo