En bref - Haïti : une seconde école s'effondre

Port-au-Prince — Une nouvelle école s'est effondrée partiellement hier dans le centre-ville de Port-au-Prince, faisant neuf blessés, cinq jours après l'effondrement d'une école à Pétionville qui avait fait au moins 93 morts.

Les écoliers de l'établissement Grâce Divine se trouvaient dans la cour de récréation au moment où le petit édifice s'est partiellement effondré. Le toit en béton s'est affaissé, les murs de l'école se sont fissurés et des blocs de murs se sont éparpillés au sol. Les causes de ce nouvel effondrement sont inconnues pour l'instant, mais de fortes pluies se sont abattues mardi soir sur la capitale. «C'est un problème d'urbanisme général», a déclaré le ministre de l'Éducation Joël Desrosiers Jean-Pierre. «Le Parlement doit se pencher en urgence sur cette affaire et prendre des mesures strictes, sévères et immédiates pour empêcher que ce genre de catastrophe se renouvelle», a déclaré le député Frantz Robert Mondé.