Une trentaine de morts dans l'effondrement d'une école en Haïti

Port-au-Prince — Un bâtiment scolaire s'est effondré hier à la périphérie de la capitale haïtienne, faisant au moins trente morts et ensevelissant des dizaines de personnes sous les décombres.

Les trois étages de l'école La Promesse se sont effondrés pendant les cours et une partie des murs et des débris ont écrasé des habitations voisines dans le quartier des Nerettes, près de Port-au-Prince.

«On dénombre déjà 30 morts et il y en a beaucoup d'autres sous les décombres», a déclaré Donald Hongitan, officier philippin membre de la force de maintien de la paix de l'ONU, venu prêter main forte aux sauveteurs.

«C'est comme un tremblement de terre», a dit le général brésilien Carlos dos Santos Cruz, commandant des forces de l'ONU en Haïti.

Un garçonnet dont les jambes étaient coincées sous les décombres a supplié les sauveteurs de lui «couper les pieds» pour le dégager, a rapporté un pompier. Le commissaire de police Carl Henry Boucher a précisé que plus de 25 personnes avaient été hospitalisées «dans un état très grave».

Les routes des environs étaient à ce point encombrées par des personnes à la recherche de proches qu'une partie des sauveteurs ont dû être acheminés en hélicoptère.

Haïti, frappée cette année par quatre tempêtes tropicales et ouragans qui ont fait plus de 800 morts, manque de matériel de secours perfectionné.

«Nous n'avons pas de bilan [...] mais il pourrait être très lourd. Ce qu'il faut dans l'immédiat, c'est une recherche active et du matériel de secours», a déclaré Michaele Gédéon, présidente de la Croix-Rouge haïtienne, citée par CNN.