En bref - Chili: Lagos ne reviendra pas

Santiago — L'ancien président chilien Ricardo Lagos, dont la cote de popularité est pourtant haute dans les sondages, a annoncé hier qu'il ne serait pas le candidat du parti au pouvoir à l'élection présidentielle de l'an prochain.

«Je ne vais pas être candidat. Il y a plusieurs manières de servir le pays et je continuerai à faire ce que je fais actuellement, soit aider les candidats», dit-il dans une interview au quotidien El Mercurio. Lagos, dont la présidence a correspondu à une période de prospérité économique pour le Chili, a quitté la magistrature suprême il y a plus de deux ans.