Une équipe canadienne dépêchée sur place

Une équipe canadienne de reconnaissance a été dépêchée en Haïti pour déterminer si l'Équipe d'intervention en cas de catastrophe, composée de 200 militaires, dont des médecins et des ingénieurs, peut y être utile dans les efforts de reconstruction après le passage dans ce pays de quatre ouragans en un mois.

Depuis sa création, l'Équipe a notamment été dépêchée au Honduras, en Turquie et au Sri Lanka. Cette annonce survient 24 heures après que le Canada s'est engagé à verser cinq millions de dollars, qui s'ajoutent au 600 000 $ déjà annoncés, en aide humanitaire pour fournir de l'eau, des services d'assainissement, de la nourriture, de l'hébergement et des soins de santé aux Haïtiens.

Dimanche dernier, le gouvernement du Québec avait fait savoir qu'une somme de 100 000 $ allait être octroyée aux sinistrés d'Haïti.

Montréal viendra aussi en aide à Haïti. Le maire Gérald Tremblay a annoncé, hier, que la Ville verserait 10 000 $ au Centre d'étude et de coopération internationale, un organisme non gouvernemental qui oeuvre en Haïti. Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal, qui participent déjà à une mission internationale en Haïti, ont pour leur part été affectés à des tâches humanitaires afin, par exemple, d'accompagner les autorités locales dans la distribution de denrées. Le maire a invité les Montréalais à se montrer généreux en faisant un don à un organisme oeuvrant en Haïti.

À voir en vidéo