En photo: Le ras-le-bol des Colombiens

Photo: Agence Reuters

Des milliers de résidents de Cali ont manifesté hier pour dire leur ras-le-bol de la violence dans le pays. Le gouvernement, malgré les proimesses du président Uribe, ne parvient pas à entamer des pourparlers avec les FARC et l'ELN.

Hier, les représentants de la guérilla colombienne de l'ELN ne se sont pas présentés 'à un rendez-vous prévu à Cuba avec le gouvernement de Bogota pour des pourparlers pouvant déboucher sur des négociations de paix et ont invoqué des problèmes de transport, a-t-on appris de sources officielles. Les autorités colombiennes et l'ELN (Armée de libération nationale, deuxième guérilla du pays avec 7000 combattants) devaient entamer une nouvelle phase de dialogue, avec la médiation de l'Eglise, avec l'objectif de lancer un processus de paix formel. Ces discussions exploratoires doivent durer six semaines.

À voir en vidéo