En bref - Dialogue bolivien au point mort

La Paz — Le dialogue se trouvait dans l'impasse hier en Bolivie entre le gouvernement et l'opposition pour sortir de la crise et trouver un compromis sur le système de vote à l'assemblée constituante.

La constituante devait reprendre ses travaux aujourd'hui à Sucre alors que l'opposition de droite réclame que les décisions de cette assemblée soient adoptées à la majorité des deux tiers, soit par 170 voix au moins sur 255, comme prévu initialement. Un calme précaire est revenu en Bolivie après les assemblées régionales de vendredi dans les quatre régions favorables à l'autonomie.