En photo - La coca de la discorde

Photo: Agence Reuters

Les autorités colombiennes ont repris récemment leurs opérations de fumigation aérienne des plantations de coca situées près de la frontière avec l'Équateur, déclenchant une crise diplomatique entre les deux pays andins.

Le gouvernement équatorien a annoncé hier qu'il rappelait pour consultation son ambassadeur à Bogotá. Les Colombiens s'étaient engagés l'an dernier à cesser ces opérations aériennes à moins de dix kilomètres à l'intérieur de la frontière longue de 600 kilomètres. Ci-dessus, un policier colombien surveille une plantation à San Miguel, dans la province de Putamayo.