Fidel Castro en phase terminale?

Washington — Si certains responsables cubains se montrent moins optimistes qu'auparavant au sujet de la santé de Fidel Castro, le gouvernement américain est lui persuadé qu'il souffre d'un cancer en phase terminale et qu'il ne passera pas l'année 2007.

Alors qu'il avait prédit un retour au pouvoir du Lider maximo dès début décembre, le ministre cubain des Affaires étrangères Felipe Perez Roque est revenu sur cette déclaration. «C'est un sujet sur lequel je ne veux pas faire de conjecture», a-t-il dit à l'Associated Press le 6 novembre.

À Washington, la position est plus nette. Les responsables du gouvernement et du Pentagone interrogés affirment, sous couvert de l'anonymat que Fidel Castro souffre d'un grave cancer. Le président cubain, âgé de 80 ans, serait victime d'un cancer de l'estomac, du colon ou du pancréas, pensent-ils, même s'ils manquent d'indications sur le diagnostic précis et la façon dont Castro réagit au traitement.

Castro, affaibli et amaigri sur les dernières photos officielles publiées le mois dernier, ne devrait par revenir au pouvoir ni survivre jusqu'à la fin de l'année prochaine, estiment ces responsables.

Un responsable du ministère de la Défense a estimé que Castro pourrait survivre 18 mois s'il décidait de suivre une chimiothérapie et seulement trois à huit mois sans un tel traitement.

Les dirigeants américains ne détaillent pas comment ils parviennent à de telles conclusions. On sait seulement qu'ils emploient des médecins chargés d'analyser les images et les déclarations concernant le dirigeant cubain.

Les célébrations du 80e anniversaire de Fidel Castro, prévues le mois prochain, seront suivies avec attention dans le monde. Elles avaient dû être reportées en raison de l'état de santé du président cubain, qui a eu 80 ans le 13 août.