Les recycleurs d'Afrique du Sud

1

Un bulldozer aplanit les déchets au sommet du dépotoir Marie-Louise dans le township de Soweto.

Valérian Mazataud Le Devoir
2 Un récupérateur au sommet du dépotoir Marie-Louise dans le township de Soweto. Ils sont plusieurs dizaines ici à collecter, classer et organiser les déchets. Valérian Mazataud Le Devoir
3 Une citation de l'évangile parmi les déchets du dépotoir Marie-Louise dans le township de Soweto. Valérian Mazataud Le Devoir
4 Un village informel de récupérateurs vivant au pied de la décharge de Goudkopies, dans le quartier Eldorado de Soweto. Valérian Mazataud Le Devoir
5 Des récupérateurs trainent leur cargaison de déchets le long d'une voie rapide de Johannesburg. Valérian Mazataud Le Devoir
6 Amos Jorbu Bonoko, un récupérateur membre de l’African Reclaimers Organization (ARO), au travail, tôt le matin dans le quartier résidentiel de Riverlea. Valérian Mazataud Le Devoir
7 Le contenu d'un sac de récupérateur dans lequel sont mélangés tous les déchets recyclables. Valérian Mazataud Le Devoir
8 Chippa, un récupérateur originaire du Lesotho s'est joint au groupe ARO depuis 2 ans. Il s'accorde ici une pause alors qu'il trie les déchets recyclables par catégories. Valérian Mazataud Le Devoir
9 Le quartier général d'ARO, un centre de tri improvisé par le groupe dans Newtown, au centre-ville de Johannesburg. Les déchets y sont triés par catégories (plastiques de couleurs, papiers, métal, etc.) pour être revendus. Valérian Mazataud Le Devoir
10 Luyanda Hlatshwayo, porte-parole de l’African Reclaimers Organization (ARO), un collectif qui prend la défense des droits des recycleurs de la ville de Johannesburg. Valérian Mazataud Le Devoir
11 Vue du township de Soweto, à Johannesburg. Le quartier de Diepmeadow, et en arrière plan les stériles de la mine de Mooifontein. Autrefois connue pour ses mines d'or, c'est aujourd'hui au tour des récupérateurs de miner les déchets de la ville pour y trouver de quoi gagner leur vie. Valérian Mazataud Le Devoir