La RCA dans l'oeil d'Adrienne Surprenant

1 L'éleveur de bétail Dahirou Hamalalou, en compagnie des 11 bêtes restantes de son troupeau de 100. Le maire de Pombolo estime que 1000 animaux ont été volés ou tués pendant le conflit. Adrienne Surprenant
2 Avec l’aide d’une jeune voisine, Joséphine Dimba utilise des branches pour réparer l’abri temporaire qu’elle a construit à côté des ruines de sa maison. Adrienne Surprenant
3 Un groupe de catholiques prie à proximité d’une croix de fortune. Leur église a été détruite il y a un an et demi. Adrienne Surprenant
4 Des membres de l’organisation Médecins Sans Frontières se sont rendus à Pombolo à deux reprises pour une mission de vaccination en mars dernier. Ils sont revenus à l'hôpital avec les 12 personnes les plus gravement malades et les membres de leur famille qui les accompagnaient. Adrienne Surprenant
5 «Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais vécu un tel choc, confie Idriss Moussa. Je crois toujours que ça peut recommencer, je crains que ça ne soit pas terminé.» Adrienne Surprenant
6 «La pluie nous trouvera debout, sans rien au-dessus de la tête», se désole François Mbouela, aux épaules fortes malgré ses 60 ans. Adrienne Surprenant
7 Des ex-combattants anti-Balaka partagent une cigarette, près de Gambo. «Ici, toute la population de Gambo fait partie d'un groupe d'autodéfense, explique Mermoz, un leader régional anti-Balaka. S'il y a une attaque, tout le monde peut prendre une machette, une arme de chasse ou une roche pour se défendre.» Adrienne Surprenant