Afrique du Sud: un millier de mineurs secourus

Un millier de mineurs piégés dans une mine d’or d’Afrique du Sud par une panne d’électricité ont pu remonter vendredi à la surface sains et saufs, après une trentaine d’heures d’inquiétude qui ont relancé la polémique sur la sécurité dans cette industrie. « Tout le monde est sorti », a annoncé à l’aube, soulagé, un porte-parole de l’exploitant de la mine, le groupe Sibanye Gold. Tous les salariés coincés sont remontés sains et saufs, a précisé à l’AFP James Wellsted, qui n’a fait état que d’une poignée de « cas de déshydratation et d’hypertension sans conséquence ». « C’était stressant. Il n’y avait pas beaucoup de ventilation », a raconté à l’AFP un des mineurs, Mike Khonto, en ressortant à l’air libre. Les ouvriers de la mine de Beatrix étaient retenus à plusieurs centaines de mètres sous terre depuis un violent orage survenu mercredi soir, qui a coupé l’électricité et bloqué les ascenseurs qui descendent au fond des galeries.