Égypte: Chafiq écarte l’élection présidentielle

Le Caire — L’ancien premier ministre égyptien Ahmed Chafiq a indiqué dimanche qu’il ne serait pas candidat à l’élection présidentielle prévue cette année, contrairement à ce qu’il avait annoncé fin novembre. M. Chafiq était perçu comme un possible adversaire gênant pour l’actuel président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, qui fait désormais figure de grand favori à sa réélection. Défait à l’élection présidentielle de 2012, M. Chafiq avait ensuite dû faire face à la justice pour corruption. Acquitté, il s’était alors réfugié aux Émirats arabes unis. L’Autorité nationale des élections doit annoncer mardi la date de l’élection présidentielle.