Décès de l’ancien leader des Frères musulmans

Le Caire — L’ancien guide suprême des Frères musulmans Mohammed Mehdi Akef est mort vendredi à 89 ans dans un hôpital du Caire, a annoncé sa fille. Mehdi Akef avait été transféré, il y a dix mois, de la prison où il était détenu vers un hôpital du Caire pour être soigné d’un cancer. M. Akef avait été arrêté et emprisonné en 2013 quand l’armée avait destitué le président islamiste élu Mohamed Morsi et lancé une répression implacable contre la confrérie dont il est issu. Cet ancien professeur d’éducation physique a dirigé la confrérie de 2004 à 2010. Il est l’artisan de sa montée en puissance, qui a ensuite débouché en 2012 sur l’élection de M. Morsi au poste de président après la chute de Hosni Moubarak. Sous sa direction, les Frères musulmans ont effectué une percée historique aux élections législatives de 2005, remportant 20 % des sièges au Parlement, et se sont imposés comme la première force d’opposition au régime de M. Moubarak.

À voir en vidéo