Présidentielle kényane: la Cour suprême examine le recours de l’opposition

Nairobi — La Cour suprême du Kenya a commencé lundi à examiner sur le fond le recours pour irrégularités déposé par l’opposant Raila Odinga. Ce dernier conteste la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 8 août. L’opposition, qui estime que l’élection a été entachée de nombreuses fraudes, avait saisi la Cour suprême le 18 août. L’instance, composée de sept juges, dispose de 14 jours à compter de cette date pour rendre son avis qui est définitif. Soit la cour valide l’élection de M. Kenyatta, soit elle annule le scrutin, et l’IEBC disposera de 60 jours pour organiser une nouvelle présidentielle.