Libération d’un Sud-Africain enlevé au Mali en 2011

Photo: Agence France-Presse

Pretoria — Près de six ans après son enlèvement, le Sud-Africain Stephen McGown, kidnappé par al-Qaïda avec trois autres touristes dans un hôtel de Tombouctou, dans le nord du Mali, a été libéré fin juillet et a retrouvé sa famille en Afrique du Sud, a-t-on appris jeudi. Interrogé sur les conditions de la libération de Stephen McGown, 42 ans, le ministre sud-africain de la Sécurité intérieure, David Mahlobo, a assuré que le gouvernement n’avait payé « aucune rançon ». « La famille, le gouvernement, le peuple sud-africain et la communauté internationale ont fait campagne pour sa libération », a salué la ministre des Affaires étrangères, Maite Nkoana-Mashabane. Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes djihadistes liés à al-Qaïda. Ils ont depuis été en grande partie chassés de cette région par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, et qui se poursuit actuellement.