Maroc: un appui à la contestation populaire

Photo: Agence France-Presse

Rabat — Le plus ancien parti politique marocain, l’Istiqlal, a annoncé mercredi son « soutien total » aux revendications des manifestations qui secouent depuis sept mois le nord du Maroc et demandé la « libération immédiate » des leaders de la contestation. Parti historique de l’indépendance, l’Istiqlal (conservateur) a exprimé un « soutien total et inconditionnel aux revendications sociales et économiques » du « hirak » (la mouvance), mouvement qui revendique le développement de la région du Rif. Les leaders du mouvement sont accusés d’une longue liste de « crimes » : notamment « complot », « propagande », « incitation contre l’intégrité du royaume » et « atteinte à la sécurité intérieure de l’État ».