Maroc : deux opposants arrêtés

Rabat — Deux nouveaux meneurs de la contestation populaire qui agite depuis sept mois la région d’Al-Hoceïma, dans le nord du Maroc, ont été arrêtés lundi, ont indiqué un avocat et un militant. Nabil Ahamjik, considéré comme le numéro deux du « hirak » (la « mouvance », mouvement qui anime la contestation), ainsi que Silya Ziani, l’une des nouvelles figures du mouvement, ont été interpellés. La région est depuis sept mois l’épicentre d’un mouvement de contestation revendiquant le développement du Rif, région historiquement frondeuse et géographiquement enclavée, que les protestataires jugent « marginalisée » par l’État.