Le Tchad et le Niger ont tué 126 djihadistes depuis juillet


Niamey — Des opérations mixtes des forces armées du Tchad et du Niger ont coûté la vie à au moins 126 djihadistes du groupe Boko Haram depuis juillet, selon l’armée nigérienne. Le porte-parole Michel Ledru Moustapha a dit lundi que les forces du Niger, du Tchad et du Nigéria ont repris plusieurs villes du nord du Nigéria après que les militants ont tué plus d’une vingtaine de soldats dans la ville nigérienne de Bosso, en juin. Bosso se trouve le long de la frontière avec le Nigéria, d’où est issu Boko Haram. Deux djihadistes auraient également été capturés. Le Niger contribue à la force multinationale créée pour combattre Boko Haram dans la région. L’insurrection djihadiste a fait au moins 20 000 morts et chassé 2,6 millions de personnes de chez elles depuis sept ans, selon l’ONU et Amnistie internationale.

À voir en vidéo