Soudan du Sud: l’ONU n’a reçu que 2 % de l’argent pour éviter la famine

Juba — Les Nations unies ont averti mardi n’avoir reçu que 2 % de l’argent nécessaire pour le Soudan du Sud où plus de 40 000 personnes risquent de mourir de faim dans des zones en proie à la guerre civile. « Environ 2 % des 1,3 milliard de dollars nécessaires pour fournir une assistance vitale et une protection aux populations ont été reçus », a déclaré le responsable de l’aide humanitaire onusien au Soudan du Sud, Eugene Owusu. « Si nous sommes incapables d’agir maintenant, la situation va empirer », a averti M. Owusu. Lundi, les experts de différentes agences de l’ONU avaient décrit la situation comme étant la pire que le pays ait connu en deux ans d’une guerre civile marquée par les atrocités et les accusations de crimes de guerre, dont le blocage de l’approvisionnement alimentaire. Plus de 2,8 millions de personnes ont besoin d’aide, soit près d’un quart de la population, et 40 000 ont passé un seuil critique.