Libye: un député enlevé

Benghazi — Un député libyen a été enlevé à Tobrouk, une ville de l’est du pays où siège le Parlement reconnu par la communauté internationale, a indiqué jeudi une source de la sécurité, la mission de l’ONU en Libye dénonçant un acte « injustifié et inacceptable ». « Le député de Misrata, Mohamed al-Ra’id, se trouve chez un habitant de Tobrouk depuis mercredi », a déclaré un responsable du service de sécurité du Parlement reconnu. M. Ra’id était en route pour l’aéroport après avoir prêté serment au Parlement. Élu en 2014, M. Ra’id n’avait jusque-là pas prêté serment car, comme d’autres députés, il avait boycotté le Parlement qui siégeait à Tobrouk plutôt qu’à Tripoli. « L’homme qui retient M. Ra’id demande le transfert de ses deux fils, condamnés pour une affaire de stupéfiants, d’une prison de Misrata vers une autre dans l’est du pays », a précisé jeudi la source du service de sécurité du Parlement.