Égypte: 10 ans au chef des Frères musulmans

Le Caire — Un tribunal militaire a condamné mardi le chef des Frères musulmans à dix ans de prison et des dizaines d’autres islamistes à la prison à vie pour leur implication dans des affrontements meurtriers en 2013, selon des responsables. Mohamed Badie et les autres accusés ont été reconnus coupables d’avoir participé à des affrontements qui avaient fait 31 morts à Suez entre le 14 et le 16 août 2013. Mohamed Badie et ses coaccusés étaient notamment accusés de vandalisme, incitation à la violence, meurtre, agression de militaires, et d’avoir incendié des blindés et deux églises coptes à Suez. Le guide de la confrérie a été condamné à dix ans de prison avec deux autres leaders des Frères musulmans, Mohamed al-Beltagui et Safwat Hegazi, selon des responsables militaire et judiciaire. Quarante et un autres accusés ont écopé de peines allant de trois à sept ans de prison, alors que 90 autres ont été condamnés à vie. Ceux qui ont été condamnés aux peines de prison à vie — équivalent à 25 ans en Égypte —, l’ont été par contumace. Mohamed Badie, comme M. Morsi, est sous le coup de plusieurs procès, et a été condamné à la peine de mort dans une autre affaire.

À voir en vidéo