Le chef des Frères musulmans de nouveau condamné à vie

Mohammed Badie
Photo: Khaled Desouki Agence France-Presse Mohammed Badie

Le Caire — Le chef des Frères musulmans, Mohamed Badie, déjà condamné en Égypte dans plusieurs affaires, a écopé samedi d’une nouvelle peine de prison à vie prononcée par une cour criminelle.

M. Badie a été condamné à la réclusion à perpétuité (terme qui désigne une peine de 25 ans de prison en Égypte) pour « l’attaque d’un commissariat de Port-Saïd ».

Quatre-vingt-huit coaccusés ont également écopé d’une peine de prison à vie. Seuls 18 d’entre eux et M. Badie étaient présents au tribunal, les autres ayant été jugés par contumace.

Au total 190 personnes étaient jugées pour ces faits qui remontent au 16 août 2013, quand un commissariat de cette ville du nord-est de l’Égypte avait été attaqué 48 heures après la dispersion sanglante par les forces de sécurité au Caire de milliers de partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l’armée un mois auparavant.

Parmi les accusés, 28 ont écopé de 10 ans de prison et 71 ont été acquittés.

Le 14 août 2013, policiers et soldats avaient tué plus de 600 manifestants pro-Morsi dans la dispersion d’un sit-in monstre organisé place Rabaa Al-Adawiya, selon des chiffres officiels.

Dans la ligne de mire

M. Badie a été condamné à mort en juin au côté de M. Morsi pour des violences durant la révolte de 2011 qui chassa l’ex-président Hosni Moubarak du pouvoir. En avril, il avait également été condamné à mort dans un autre procès. Il a écopé de la prison à vie dans cinq autres affaires. Des dizaines de milliers de pro-Morsi ont été emprisonnés et des centaines ont été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs dénoncés par l’ONU.

Depuis que M. Morsi a été destitué par l’armée en juillet 2013, ses partisans sont la cible d’une sanglante répression qui a fait plus de 1400 morts. L’organisation islamiste y est d’ailleurs illégal depuis.

Les autorités sont accusées d’instrumentaliser la justice dans leur lutte implacable contre l’opposition islamiste.

À voir en vidéo