Burundi: l’UA craint une «catastrophe» pour le pays et la région

Addis Abeba — L’Union africaine (UA) a lancé une mise en garde dimanche sur les potentielles « conséquences catastrophiques » au Burundi et dans la région en cas d’échec d’un règlement pacifique de la crise politique. Au lendemain de l’assassinat d’un ex-chef d’état-major de l’armée burundaise, figure du camp tutsi pendant la guerre civile (1993-2006), à Bujumbura par des inconnus, qui témoigne de l’atmosphère de violences qui prévaut désormais au Burundi, la présidente de la Commission de l’UA, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, a appelé toutes les parties « à la plus grande retenue ».

À voir en vidéo