Nigeria: nouvelles attaques de Boko Haram

Kano — Des dizaines de personnes ont été tuées, dont certaines égorgées, par des membres de Boko Haram lors de l’attaque vendredi de quatre villages du nord-est du Nigeria, ont rapporté mardi un habitant et la police. « Les hommes de Boko Haram sont arrivés dans nos villages [vendredi] dans la nuit, ils ont tué 43 personnes », a déclaré Sheriff Kulo, un habitant d’un des villages ciblés, proches de Monguno, dans l’État de Borno. Ce bilan n’a cependant pas pu être confirmé pour le moment. Deux villages du même secteur avaient déjà fait l’objet d’une attaque similaire le 1er juillet, quand des islamistes avaient fusillé 48 fidèles réunis pour la prière du soir, en plein mois de Ramadan. Ces nouvelles violences portent à au moins 600 le nombre de victimes de Boko Haram au Nigeria depuis l’investiture du président Muhammadu Buhari, le 29 mai, selon un comptage de l’AFP. Les attaques islamistes se sont aussi multipliées ces derniers jours dans les pays limitrophes.

À voir en vidéo