Nouvelle vidéo montrant la décapitation de 21 Coptes

Le groupe État islamique (EI) a diffusé dimanche une vidéo montrant la décapitation d’hommes qu’il présente comme 21 Égyptiens de confession chrétienne copte récemment kidnappés en Libye, poussant le président égyptien à faire planer la menace de représailles « adéquates ».

Avec ces exécutions revendiquées par sa branche libyenne, quelques jours après l’annonce de la décapitation de huit personnes par sa branche égyptienne, l’organisation djihadiste démontre qu’elle a exporté ses méthodes d’extrême brutalité en dehors de sa « base », dans les régions qu’elle contrôle en Syrie et en Irak et où elle a multiplié les atrocités.

Au Caire, où les autorités ont annoncé un deuil national de sept jours, le président Abdel Fattah al-Sissi a convoqué d’urgence le Conseil national de la Défense, soulignant dans une allocution télévisée que son pays se réservait « le droit de répliquer de la manière et au moment adéquat, pour punir ces assassins ».

Représailles

L’Égypte avait été accusée en 2013 d’avoir mené des frappes aériennes en Libye mais les autorités avaient nié. Des responsables américains avaient également affirmé que les Émirats Arabes Unis avaient conduit ces frappes, en utilisant des bases militaires égyptiennes.

Sur la vidéo, diffusée sur Internet dimanche, des hommes portant des combinaisons orange, semblables à celles d’autres otages exécutés ces derniers mois en Syrie par le groupe djihadiste, sont alignés sur une plage les mains menottées dans le dos, avant que leurs bourreaux ne les décapitent au couteau.

En janvier, la branche libyenne de l’EI avait affirmé avoir kidnappé 21 coptes égyptiens et Le Caire avait confirmé que 20 de ses ressortissants avaient été enlevés en Libye voisine dans deux incidents séparés. Réagissant à la vidéo, l’Église copte orthodoxe s’est dite « certaine » que les autorités égyptiennes ne laisseraient pas s’échapper les auteurs de « ce crime abominable ». Al-Azhar, l’une des plus prestigieuses institutions théologiques de l’islam sunnite basée au Caire, a qualifié ces exécutions de « barbares ».

Le président français François Hollande, dont le gouvernement doit signer lundi la vente de Rafales avec l’Égypte, a de son côté « exprimé sa préoccupation face à l’extension des opérations » de l’EI en Libye.

Au milieu de l’alignement, un homme habillé en treillis militaire s’exprime en anglais avec un couteau à la main alors que les autres bourreaux, un derrière chaque prisonnier, sont intégralement vêtus de noir et silencieux. Tous sont masqués.

Une incrustation au début de la vidéo situe la scène dans la province de Tripoli (« Wilayat Tarabulus » pour l’EI) et un autre message écrit explique que les victimes sont « des gens de la Croix fidèles à l’Église égyptienne ennemie ».

3 commentaires
  • André Michaud - Inscrit 16 février 2015 08 h 28

    L'Égypte se joint à la lutte

    L'Égypte doit se joindre à la lutte contre L'EI. Est-ce pour cela qu'elle a commandé des avions de chasse à la France ?

  • Jean-Yves Marcil - Inscrit 16 février 2015 09 h 33

    EI ou TIR

    Comme le signalait Einstein la bêtise humaine n'a vraiment pas de limite.
    L'EI : une bande de Terroristes Islamistes Radicaux (TIR). Et meurtriers sanguinaires. Il y a urgence humanitaire et morale de les anéantir comme il y avait obligation de stopper jadis le régime nazisme allemand.

  • Damien Tremblay - Inscrit 16 février 2015 12 h 08

    Une bande de nazis CRYPTO-islamistes qui terrorisent et tuent


    Ces gens sont aux antipodes du Coran et sont des usurpateurs qui se prétendent des serviteurs de l'Islam; alors qu’ils en sont une perversion.

    L'Islam modéré (si l'on nous permet ce pléonasme) devrait dénoncer cette barbarie qui les souille; car, qui ne dit mot donne l'impression de consentir :

    - « Quand ils [les nazis allemands] sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit parce que je ne suis pas communiste.

    - Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai rien dit parce que je ne suis pas Juif.

    - Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit parce que je ne suis pas syndicaliste.

    - Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai rien dit parce que je ne suis pas catholique.

    - Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. » (Martin Niemöller)

    L'Allemagne nazie a connu son Waterloo et la bande de fous de l'EI connaîtra le sien.

    De toutes manières, les religions ne seront jamais que les scories de la spiritualité. L’ÉI n’est jamais qu’un maillon de la chaîne infernale qui succède à l’Inquisition chrétienne. Le tout se propage selon une forme barbare d’inceste du corpus des religions et des idéologies creuses et stupides.

    D’ailleurs, quand le sabre et le goupillon s’amalgament, ils donnent lieu aux pires des massacres; car les bourreaux qui officient dorment ensuite avec la conscience tranquille; car ils opèrent avec la bénédiction de leurs grands prêtres profanateurs du Dieu infiniment bon et infiniment aimable!

    On peut enfin prétendre que l’Islam veut la paix, mais c’est elle qui a le fardeau de la preuve. Et jusqu’à présent, son silence « modéré » ne milite pas en faveur de cette assertion. Ce dernier paragraphe pondère nos deux premiers…