Kenya: 510 ONG dissoutes

Nairobi — Les autorités kenyanes ont dissous mardi 510 ONG et associations diverses, dont 15 accusées de recueillir des fonds pour financer des activités « terroristes », les autres pour n’avoir pas publié leurs comptes conformément à la loi. Le Conseil de Coordination des ONG, administration de régulation, a indiqué dans un communiqué « avoir radié 510 organisations pour non-respect de la loi ». « Certaines ONG ont été et continuent d’être utilisées pour des activités criminelles, notamment comme circuits de financement du terrorisme au Kenya et dans la Corne de l’Afrique », a dit le Conseil assurant avoir « gelé leurs comptes bancaires et transmis les informations les concernant aux agences de sécurité gouvernementale pour une action immédiate ». Le Conseil a publié la liste des 510 ONG radiées, sans préciser lesquelles étaient soupçonnées de terrorisme. La liste comporte — vu leur nom — essentiellement des organisations oeuvrant dans le développement ou les projets de santé locaux, le microcrédit, des orphelinats ou des associations cultuelles. Aucune ONG internationale, dont beaucoup ont leur siège régional à Nairobi, ne semble y figurer.