Boko Haram frappe

Kano — Au moins 60 personnes ont été tuées dimanche par des hommes armés dans des attaques ayant visé plusieurs villages du nord-est du Nigeria, a annoncé un responsable local qui a accusé le groupe islamiste Boko Haram. « Les assaillants, qui sont certainement des insurgés de Boko Haram, ont attaqué Amchaka et des villages avoisinants ce [dimanche] matin, lançant des engins explosifs improvisés dans les maisons pour les incendier », a déclaré à l’AFP Baba Shehu Gulumba, un responsable de l’administration locale. L’armée a déclenché une offensive d’envergure en mai 2013 pour tenter de mettre fin à l’insurrection islamiste qui secoue la région nord-est depuis quatre ans et qui vise à y instaurer un État islamique. Depuis le début de l’année 2014, 1500 personnes sont mortes dans les violences secouant la région.