Le secrétaire général d'Ennahda démissionne

Le secrétaire général du parti islamiste Ennahda, l’ex-premier ministre Hamadi Jebali, a présenté sa démission, que la formation politique doit encore examiner. M. Jebali a confirmé lundi sur sa page Facebook avoir remis sa démission par écrit le 5 mars, précisant que sa décision était définitive.

 

Il ne s’agit « pas d’une tentative de diviser ou d’affaiblir le mouvement », a-t-il técrit, en affirmant que sa démission « ne signifie pas nécessairement la formation [d’un nouveau parti] ou que j’en rejoigne un autre ». Le porte-parole d’Ennahda, Zied Ladhari, avait indiqué dimanche soir que M. Jebali avait demandé à être relevé de ses responsabilités.